Décryptage : que se cache-t-il derrière les concepts de localisation, d'adaptation et de transcription ?

Localisation, adaptation et transcription – bien que ces concepts n'aient pas du tout la même sonorité, ils entraînent souvent des confusions. En effet, ils ont tous une composante linguistique et font tous partie des services proposés par de nombreuses agences de traduction.

Les informations ci-dessous vous permettront de faire avancer à coup sûr la réalisation de votre projet linguistique dans la bonne direction et de connaître les points importants à prendre en compte lors d'une internationalisation.

Localisation

Le concept de localisation tire son origine dans le domaine du développement de logiciels et se désigne également par l'abréviation L10n. Celle-ci provient du mot anglais localization. Le "L" fait référence à la première lettre du mot et le "n" à la dernière. Le "10" désigne le nombre de lettres manquantes entre "L" et "n".

Mais qu'est-ce que la localisation ?

Lorsque l'on prévoit de publier un logiciel, un site Internet ou une application dans un pays de langue différente, on ne peut généralement pas se contenter d'une traduction mot à mot.

Au contraire, les contenus comme les textes et les images doivent éventuellement être adaptés au public cible. Pensez par exemple aux multiples façons d'écrire une date, aux différentes monnaies ou encore aux unités de mesure.

Et ce n'est pas tout.

Par exemple, il ne faut pas négliger les aspects juridiques. Les mentions légales varient en fonction des législations nationales et doivent être intégrées dans la version localisée d'un logiciel ou d'une application.

Enfin, les habitudes linguistiques dans le pays cible jouent également un rôle important : pour vous adresser de façon optimale à vos clients dans le pays cible, il vous faudra utiliser les formules appropriées - ou décider sciemment d'y renoncer pour attirer l'attention.

La localisation désigne ainsi la traduction de textes et leur complète adaptation au pays cible.

Adaptation

Adaptation et transcréation sont des synonymes. Le mot transcréation, ou transcreation en anglais, un mot-valise créé à partir de translation et creation, décrit une traduction créative et plus libre – une sorte de remaniement d'un texte traduit.

Qu'est-ce que cela signifie ?

Une traduction ne doit pas être identifiée comme telle par votre public cible international. En effet, un client se sent beaucoup plus concerné lorsqu'il a l'impression que le texte a été écrit spécialement pour lui :

votre texte doit le viser avec précision car le produit ou le service qui y est décrit lui est destiné et est adapté à ses besoins.

Il est alors aisé de comprendre l'utilité des adaptations, notamment dans le domaine du marketing. Dans d'autres domaines en revanche, une adaptation peut être tout à fait déplacée. Prenons l'exemple d'un texte juridique. La traduction doit généralement être la plus fidèle possible.

L'objectif de ce texte est en effet tout autre que celui d'un texte publicitaire : il se doit de restituer l'original le plus précisément possible. Les formulations qui diffèrent du texte source peuvent, dans le cadre d'un contrat ou d'un jugement, entraîner des conséquences de grande ampleur.

Mais revenons-en plutôt à notre traduction créative : afin de fournir à votre public cible étranger votre texte source dans la bonne langue, on en extrait son message principal avant de le mettre en forme correctement pour la langue cible.

Il ne s'agit pas ici de trouver une traduction des mots la plus précise possible. Au contraire : on crée un tout nouveau texte.

Toutefois, ce dernier aura le même effet que le texte original sur vos clients. Cet effet se verra transmis et reproduit dans la langue cible de façon à ce que votre texte en langue étrangère fasse naître les mêmes émotions chez vos clients internationaux.

L'adaptation ou transcréation est ainsi une forme de traduction libre dans laquelle on ne se concentre pas sur les mots précis du texte source, mais plutôt sur l'effet recherché.

Transcription

La transcription est un terme aussi bien générique que spécifique. Il est générique car il englobe les concepts spécifiques de transcription et de translittération :

  • la transcription désigne la transmission phonétiquement correcte d'expressions linguistiques d'un système d'écriture à un autre. Dans ce processus, c'est la prononciation qui prime. L'objectif est surtout de transmettre à des locuteurs non-natifs la prononciation d'un mot la plus correcte possible.
  • La translittération désigne la transmission littérale d'expressions linguistiques d'un système d'écriture à un autre. Contrairement à la transcription, la translittération permet aux expressions d'être transcrites à nouveau dans le système d'écriture d'origine.

Outre sa fonction de transmission phonétiquement correcte d'expressions linguistiques, le terme générique de transcription a une autre signification : il désigne la transmission de mots parlés sur le papier.

On inclut par exemple dans le concept de transcription la mise par écrit d'enregistrements audio. Un bon exemple serait le discours d'un responsable politique qui – accompagné le cas échéant d'autres informations comme les bruits de fond, les rires, les applaudissements etc. – se voit reproduit par écrit.

La localisation, l'adaptation et la transcription ont ainsi un point commun :

elles désignent toutes un type de transmission d'expressions linguistiques. Le public cible joue alors un rôle important puisqu'il est la raison pour laquelle les textes font l'objet d'une localisation, d'une adaptation et d'une transcription.

Lors de l'internationalisation de vos projets (boutique en ligne etc.), il vous incombe donc de vous poser de nombreuses questions et d'envisager les multiples problèmes qui pourraient survenir. Le plus judicieux est de discuter directement avec votre agence de traduction du type de traduction ou d'adaptation le plus approprié pour votre entreprise.