Des traductions à un prix imbattable : pourquoi il n'est pas toujours conseillé de miser sur des prix bas

La qualité prime sur la quantité

Plus l'offre est vaste, plus le choix est difficile. C'est le cas dans de nombreux domaines. Faire le bon choix parmi une offre parfois complexe peut demander du temps.

Un grand nombre de services de traduction sont également proposés. Il semble donc logique de choisir l'offre la moins chère. En effet, pour un résultat identique, personne ne souhaite dépenser plus d'argent que nécessaire – mais ce résultat est-il vraiment le même ?

Découvrez pourquoi il n'est pas toujours conseillé de miser sur des prix bas.

La traduction est-elle de bonne ou de mauvaise qualité ?

Vous venez de charger un prestataire à bas prix d'effectuer votre traduction. Vous aurez peut-être de la chance et vous obtiendrez une traduction assez satisfaisante. Cependant, il se peut tout aussi bien que la qualité ne corresponde pas à vos attentes.

Dans de nombreux cas, une traduction, qu'elle soit de bonne ou de mauvaise qualité, est une simple question de goût. Une traduction de mauvaise qualité n'est pas obligatoirement fausse. En effet, ce n'est pas parce que le style d'un texte ne vous plaît pas que ce dernier contient forcément des erreurs linguistiques.

Mais qu'importe que le style de la traduction ne soit pas optimal ou que celle-ci comporte des erreurs : pour les langues qui n'ont rien en commun avec votre langue maternelle, il est difficile de se prononcer sur la qualité réelle d'une traduction. Si vous avez déjà confié la réalisation du travail d'impression et que vous constatez par la suite que la traduction contient des erreurs, cette situation n'est pas seulement embarrassante, elle nuit également à la bonne réputation que votre entreprise s'est forgée au fil des ans. Cela ne fait pas sérieux.

Même si vous faites apporter des modifications à votre traduction après avoir remarqué avant la validation finale du bon à tirer que sa qualité n'était pas parfaite, cette situation peut vous poser des problèmes de délai en cas de livraison urgente.

Il est donc essentiel de faire traduire votre texte par un bon traducteur.

Formation de traducteur

La difficulté, c'est que : le métier de traducteur n'est pas une profession protégée. Ainsi, n'importe qui peut se prétendre traducteur. Cependant, les vrais traducteurs professionnels ne maîtrisent généralement pas seulement les langues étrangères, mais ont également suivi une formation de plusieurs années, souvent sous la forme d'un cursus universitaire. Et comme c'est le cas avec tous les professionnels : les services de traducteurs professionnels ne sont pas disponibles à prix cassés.

Lorsque vous passez une commande dans le cadre de vos projets de traduction, assurez-vous que les traducteurs ont aussi suivi une formation appropriée, et ce indépendamment du prix. C'est le seul moyen de garantir la qualité.

Travailler avec des traducteurs professionnels

Les agences de traduction sérieuses collaborent exclusivement avec des traducteurs professionnels de langue maternelle. Un grand nombre de traducteurs sont en outre spécialisés dans des domaines spécifiques. Certains maîtrisent le secteur de la technologie médicale, d'autres celui des documents contractuels et d'autres encore celui des descriptions de produits lifestyle. Les listes de références fournissent des informations sur les domaines spécialisés que votre agence de traduction maîtrise plus particulièrement.

Pour trouver une bonne agence de traduction, il convient de consulter les références et de vérifier l'existence de certifications. Votre agence de traduction travaille-t-elle selon la norme DIN EN ISO 17100 ? Dans ce cas, vous pouvez compter sur des flux de processus standardisés et un système de gestion de la qualité éprouvé. Une partie du processus après la traduction consiste en une relecture finale du texte par un correcteur qualifié. Cette relecture est un moyen supplémentaire de supprimer les éventuelles erreurs.

Les traducteurs, médiateurs interculturels

Il ne faut pas pour autant assimiler le traducteur à un dictionnaire humain. Sinon, n'importe qui pourrait facilement utiliser la vaste gamme de dictionnaires disponibles en ligne et en version imprimée et traduire ensuite dans toutes les langues. Les traducteurs ne se contentent pas de traduire des textes, ils sont avant tout des intermédiaires entre les cultures.

Même les traducteurs professionnels ne sont pas en mesure de traduire spontanément chaque mot étranger qu'ils entendent ou qu'ils lisent, et ont recours à des outils d'aide à la traduction si besoin est. Ils ont néanmoins des connaissances approfondies de leur propre culture et de la culture étrangère et sont à même d'identifier la traduction qui saura séduire leur public cible.

La qualité comme critère principal dans le choix d'un traducteur

Lorsque vous passez vos commandes de traduction, il est conseillé de ne pas vous contenter de choisir le prestataire le moins cher sans réfléchir. Assurez-vous au contraire de la qualité des services. Les listes de références et les certifications vous aideront à opter pour l'agence de traduction appropriée.