Internationalisation du site Web : combien de langues faut-il ?

Junge Menschen mit Flagge

À l'heure de la mondialisation où le monde entier est relié en réseau, le positionnement international joue un rôle décisif pour les entreprises. À cet égard, votre site Web revêt une importance considérable. 

Dans combien de langues doit-il être traduit ? Un site Web multilingue est-il utile ?

Rôle des sites Web dans le monde moderne

L'importance de la présence Internet s'est accentuée au fil des ans. Autrefois, un site Web avait pour fonction de présenter l'entreprise de manière superficielle, mais aujourd'hui, il agit comme un espace de vente direct de biens et de services.

Le site Web permet de trouver une entreprise à l'échelle internationale, et ce, à toute heure du jour et de la nuit. En effet, un site Web est accessible à tout moment, contrairement au contact personnel uniquement possible pendant les horaires d'ouverture, ou à un appel téléphonique auquel on ne répond qu'à certaines heures.

Une traduction en anglais est-elle suffisante ?

La question est de savoir s'il est suffisant de proposer le site Web exclusivement dans la langue du pays de votre entreprise, ou s'il est préférable de le traduire dans d'autres langues. L'internationalisation de votre site Web est en effet une opération longue et coûteuse qui demande à être soigneusement étudiée.

L'anglais est activement parlé par un grand nombre de personnes dans le monde entier et largement compris par beaucoup d'autres, au moins passivement. Une traduction du contenu en anglais de votre site Web est-elle alors suffisante ou est-il nécessaire de prendre en compte chacune des langues des éventuels pays cibles ?

Et une fois le choix du nombre de langues effectué : l'ensemble du site Web doit-il vraiment être traduit ou suffit-il de proposer une sélection des pages les plus importantes en plusieurs langues ?

Pour le savoir, l'interlocuteur approprié est une agence de traduction professionnelle qui maîtrise non seulement les éventuelles langues cibles, mais également les particularités culturelles des pays respectifs.

Il arrive parfois que l'anglais soit compris par une grande partie de la population du pays cible que vous souhaitez toucher. Vos clients préfèreront toutefois être informés des offres dans leur langue maternelle pour pouvoir ensuite effectuer leurs achats.

Business to consumer (B2C) versus business to business (B2B)

Si vous travaillez dans le domaine du B2C, il convient de savoir ce qui suit : en général, le client se sent plus à l'aise dans sa propre langue et peut mieux évaluer les services du prestataire. Il percevra plus facilement le sérieux de votre entreprise si vous communiquez avec lui dans sa langue, et il sera aussi de ce fait disposé à effectuer des achats plus coûteux sur Internet.

Cette attitude est liée au besoin de sécurité de l'individu. Il existe des cultures où ce besoin est moins prononcé, de sorte que les personnes issues de ces cultures sont davantage prêtes à prendre des risques, même si ce risque se limite à commander un article dans une langue étrangère sur Internet qui peut ne pas répondre aux attentes par la suite.

Dans le secteur du B2B, il est plus facile d'être convaincant même si votre site Web n'est disponible qu'en anglais. En effet, de nombreuses entreprises agissent à l'échelle internationale et communiquent en anglais. Mais là aussi, un choix plus large de langues est un signe du respect et de l'appréciation que vous témoignez envers vos clients potentiels. Vous faites preuve d'une ouverture d'esprit et d'une crédibilité au niveau international – vous vous montrez prêt(e) à faire des affaires avec des clients d'autres pays.

Votre principal groupe cible

Un facteur décisif pour déterminer le nombre de langues dans lesquelles votre site Web doit être traduit est votre principal groupe cible, et ce, qu'il s'agisse d'autres entreprises ou de clients finaux.

Vous souhaitez vous adresser délibérément à des clients à l'étranger, éventuellement de manière très ciblée à des clients de certains pays, ou votre activité principale est située dans un seul pays et les clients d'autres pays sont plutôt susceptibles de constituer juste un petit plus ? Outre cette question, la taille de l'entreprise est, elle aussi, déterminante.

  • Traduction inutile

    Si vous venez de créer votre entreprise sur la base d'une idée innovante ou si vous travaillez en free-lance, il est largement suffisant de proposer dans un premier temps votre site Web dans la langue locale uniquement. Au cas où votre entreprise devait par la suite connaître une évolution positive, vous pouvez toujours envisager une traduction dans d'autres langues.

  • Traduction en anglais utile

    Une traduction dans au moins une autre langue, généralement l'anglais, est utile pour les entreprises établies de longue date qui réalisent déjà un chiffre d'affaires à l'étranger ou si la probabilité d'en générer est très élevée. La part du chiffre d'affaires réalisée à l'étranger devrait représenter environ un quart du chiffre d'affaires total. Si vous envisagez de vous développer à l'étranger, ou si vous avez déjà un magasin et que vous souhaitez dorénavant distribuer également vos produits et/ou services via Internet, il peut également être utile de proposer votre site Web en anglais.

  • Traduction dans les langues des principaux pays cibles recommandée

    En revanche, si vous dirigez une grande entreprise qui réalise environ la moitié de son chiffre d'affaires total à l'étranger, il est fortement conseillé de faire traduire votre site Web dans les langues des principaux pays cibles. Il en va de même si vous souhaitez ouvrir des bureaux de représentation ou des filiales à l'étranger ou si vous l'avez déjà fait. 

Il peut s'avérer difficile de délimiter clairement le besoin de traduction. Forte de sa longue expérience internationale, votre agence de traduction vous conseillera et vous assistera dans le cadre de l'internationalisation de votre site Web.