La traduction automatique pour votre entreprise : le top ou un flop ?

traduction automatique

Qui ne les connaît pas, ces outils de traduction automatique ? Google Translate, Skype Translator, Microsoft Bing Translator et, plus récemment, DeepL, le moteur de traduction neuronale qui est actuellement sur toutes les lèvres dans l'univers de la traduction : en quelques clics et en quelques secondes, vous disposez de votre traduction en ligne.

C'est sans doute utile à titre personnel, mais la traduction automatique est-elle une alternative intéressante pour les entreprises ? Nous vous aidons à répondre à cette question.

 

Avantages de la traduction automatique

Les services de traduction automatique constituent un bon support pour un usage privé. Ils vous aident à comprendre une langue étrangère ou vous permettent de communiquer activement dans une langue étrangère.

Les avantages sont clairs : dans la mesure où vous avez accès à Internet, les traductions dans toutes les langues imaginables peuvent être effectuées en quelques secondes – et ceci gratuitement. Notamment dans le cadre de gros volumes de données à traduire, les délais et les coûts sont des facteurs déterminants.

 

Les limites des outils de traduction automatique

Venons-en au grand "mais" : la qualité peut varier considérablement en fonction du texte source que vous souhaitez faire traduire. Selon l'outil de traduction automatique que vous utilisez, il y a en général deux possibilités : soit les mots isolés et les phrases courtes et simples sont traduits sans problèmes, soit l'outil peut particulièrement bien fonctionner dans le cas de phrases plus longues et de paragraphes entiers. Cependant, chaque phrase est importante pour obtenir une bonne traduction.

La langue source et la langue cible souhaitée jouent également un rôle essentiel. Il est en effet plus facile de faire traduire d'une langue dans une langue apparentée que dans une langue dont la syntaxe diffère. Une traduction de l'espagnol vers l'italien fonctionne mieux qu'une traduction du chinois vers l'italien. Certains outils tels que DeepL sont efficaces pour les langues européennes, mais ne sont pas (encore) disponibles pour d'autres langues.

Deux autres aspects sont à prendre en considération : le volume gratuit des outils de traduction automatique est limité et les systèmes de TA sont généralement des systèmes de cloud – les documents et les données sont stockés par l'opérateur du service. Le service de traduction automatique se sert également des textes de votre entreprise pour se perfectionner et continue ensuite à les utiliser. Pour les données sensibles que vous souhaitez sécuriser, les outils gratuits sont à bannir.

Si vous n'avez besoin d'une traduction qu'à des fins internes pour comprendre approximativement le contenu d'un texte en langue étrangère, les services de traduction automatique restent une bonne source d'aide dans de nombreux cas.

Toutefois, si vous souhaitez faire traduire des textes relatifs à la communication externe de votre entreprise dans une langue étrangère, vous devez connaître les limites des outils de traduction automatique. Vous vous direz qu'un relecteur-correcteur humain peut ensuite tout corriger. Aujourd'hui, le rapport coût-efficacité d'un tel processus ne s'avère pourtant pas encore favorable. Dans le domaine professionnel, vous devriez plutôt faire directement appel à un traducteur humain. Pour quelles raisons ?

 

La communication d'entreprise est votre figure de proue

C'est très simple : en tant qu'entreprise, la communication que vous entretenez avec le monde extérieur façonne votre image de marque. Si vos textes sont incorrects, cela a un impact négatif sur la perception externe de votre entreprise et se traduit par une perte de crédibilité auprès de vos clients en termes de fiabilité et de compétence. Un traducteur automatique n'est donc pas le meilleur choix dans le cadre d'une internationalisation de votre entreprise et de votre offre.

Et quel que soit le niveau de qualité d'un service de traduction automatique, un traducteur humain reste toujours plus performant à plusieurs égards.

 

Quels sont les atouts d'un traducteur humain par rapport à une machine ?

Contrairement à un traducteur automatique dont la traduction se limite à ce qui est explicitement écrit dans le texte source, un traducteur humain peut faire bien plus :

un traducteur humain...

… ne choisit pas toujours le premier meilleur terme, mais opte pour celui qui est le plus approprié au contexte.
… traduit correctement les textes sur le plan linguistique, quelle que soit la complexité de la construction des phrases dans le texte source.
… rédige des textes qui ne sont pas seulement linguistiquement corrects, mais qui s'adressent aussi parfaitement à votre public cible et qui reproduisent les nuances du texte source. Car les traducteurs humains maîtrisent le sujet. Regardons les choses en face : comment une machine est-elle censée savoir comment s'adresser au mieux à son interlocuteur dans une situation donnée ?
… tient compte du contexte culturel de votre public cible.
… comprend les corrélations ainsi que les allusions et peut lire entre les lignes.
… reconnaît les jeux de mots et les reprend dans sa langue – peut-être pas en utilisant les mêmes mots, mais en s'appuyant sur une image similaire.
… reproduit le message d'un texte dans la langue étrangère.

 

La valeur d'un traducteur humain : la meilleure solution, c'est de trouver le juste milieu

Pour ce faire, un traducteur humain a suivi une formation approfondie. En conséquence, son travail ne peut pas être gratuit et ne s'effectue pas en quelques secondes. Prévoyez donc suffisamment de temps pour mettre en place l'internationalisation de votre entreprise – et évitez de trop chercher à faire des économies.

La meilleure solution repose souvent sur la politique du juste milieu : à savoir, le recours aussi bien à l'homme qu'à la machine. Les traductrices et traducteurs travaillant au sein de l'agence de traduction intercontact utilisent des outils de traduction assistée par ordinateur. Ils traduisent eux-mêmes, mais les outils de TAO leur permettent de créer des mémoires de traduction et des bases de données terminologiques spécifiques au client et de les utiliser pour la traduction.

Les traductions d'intercontact sont effectuées par des humains pour des humains et n'excluent pas pour autant l'utilisation des dernières technologies. Sachez en effet que la traduction automatique est un outil et non une alternative aux traducteurs humains professionnels.