De l'utilisation qui est faite de la traduction dépend la marge de manœuvre dont dispose le traducteur

Business concept

« Quelle utilisation ferez-vous de votre texte ? ». Cette question vous a peut-être déjà été posée par votre interlocuteur de l'agence de traduction que vous avez mandatée pour l'une de vos traductions.

Pourquoi cette question ? Quel rôle cela peut-il bien jouer de savoir si votre texte se destine à être utilisé dans le cadre d'une communication interne à l'entreprise ou à être publié sur votre site Web à l'intention de vos clients ?

Découvrez ci-après les raisons qui expliquent pourquoi il est important de renseigner votre traducteur sur l'utilisation que vous souhaitez faire de votre texte et en quoi cela participe de la qualité de la traduction.

L'utilisation faite d'un texte en détermine sa traduction

Peut-être l'avez-vous déjà remarqué : pour traduire une seule phrase, c'est un nombre infini de possibilités qui s'offre au traducteur. En effet, il existe souvent plusieurs traductions possibles pour un mot – c'est alors le contexte qui joue un rôle déterminant.

Est-ce que la traduction doit être le plus proche possible du texte source ou est-ce que le traducteur dispose d'une certaine marge de manœuvre ?

Pour pouvoir faire le tri dans ces innombrables possibilités et choisir la traduction qui vous conviendra, le traducteur a surtout besoin de ceci : des informations concernant le type de traduction que vous attendez. L'utilisation que vous prévoyez de faire de cette traduction est déjà un bon début.

Traduction à but informatif ou visant à expliciter quelque chose

Imaginez que vous souhaitiez informer vos collaborateurs du nouveau positionnement de l'entreprise ou de changements en interne. La langue utilisée dans l'entreprise est en temps normal l'anglais car vous avez des succursales dans différents pays. Dans ce cas précis, il est néanmoins important que tous les salariés sentent vraiment que l'on s'adresse à eux personnellement – et pour ce faire, rien de plus efficace que d'employer la langue respective de vos collaborateurs. Vous aurez alors en outre la garantie que cette information importante sera bien comprise.

Pas besoin de faire preuve spécialement de créativité ou de recourir à des figures de style particulières puisqu'il est ici uniquement question d'informer. Bien que le texte se doive d'être correct sur le plan linguistique, ce n'est pas grave pour autant si l'on perçoit qu'il s'agit en réalité d'une traduction.

Si en revanche, votre prestataire de traductions n'est pas au courant du caractère purement informatif de votre texte, il est probable qu'il se passe la chose suivante : le traducteur se mettra en quatre pour rédiger un texte parfaitement formulé et présentant votre entreprise sous le meilleur jour possible, en ayant en tête qu'il sera publié et qu'il s'adressera par conséquent au public de votre site Web.

L'agence de traduction en charge planifiera plus de temps et vous soumettra alors une date de livraison qui ne correspond malheureusement pas à votre planning...

Traduction visant à être publiée

Peut-être souhaitez-vous également faire traduire la brochure de votre entreprise afin de convaincre les clients étrangers des talents de votre société et de la qualité de vos produits.

Afin de vous adresser à vos clients de manière optimale, la traduction se doit de faire preuve d'une qualité irréprochable et d'une grande lisibilité ainsi que de susciter l'intérêt. Les textes publicitaires notamment nécessitent parfois une dose de créativité. Il ne s'agit pas ici de faire une traduction mot à mot mais de réussir à transposer dans la langue cible l'impact produit par le texte source.

En effet, il y a souvent dans les textes publicitaires des jeux de mots ou des expressions évoquant chez le public cible des associations d'idées particulières les touchant ainsi émotionnellement.

De manière générale, chaque personne a ses propres associations d'idées qui naissent en fonction de différents facteurs, mais il y a généralement aussi certaines similitudes au sein d'un groupe de personnes donné.

En fonction de la liberté que vous laissez à votre traducteur, le produit final que sera la traduction une fois terminée n'aura peut-être plus grand-chose à voir avec le texte source et ne sera pas identifiable comme une traduction – mais il aura sur votre public cible de langue étrangère un effet similaire à celui produit par le texte original. Il s'agira ici plutôt d'une adaptation que d'une traduction.

Cependant, si votre entreprise de traduction ne connaît pas l'objectif visé, vous serez susceptible de recevoir une traduction certes correcte au niveau de la forme, mais pas vraiment attrayante pour vos clients de langue étrangère. Car le style, lui, ne sera pas convaincant.

Traduction de documents officiels

La traduction de documents officiels représente un cas particulier. La loi oblige parfois de devoir présenter certains documents à une autorité et on peut donc avoir besoin de les faire traduire.

Dans le cas d'une traduction d'un document destiné à être soumis aux autorités publiques, tout doit être conforme au document original et, le cas échéant, d'autres observations doivent être formulées :

  • la reproduction de la mise en page,
  • l'indication de notes manuscrites,
  • la mention de sceaux, d'armoiries et de logos, et
  • la reproduction ou l'annotation d'erreurs dans le texte source.

Le traducteur n'a donc aucune marge de manœuvre pour traduire ce type de documents. En outre, dans la plupart des cas, la traduction doit être certifiée conforme si elle est destinée à des organismes ou autorités officiels.

À première vue, votre traducteur ne sait pas si vous avez besoin du document pour le soumettre à une autorité ou si vous souhaitez le faire traduire pour des raisons privées, par exemple, afin de mieux comprendre le texte.

Si vous n'informez pas votre traducteur et qu'il ne vous le demande pas, il se peut qu'il vous fournisse un texte qui ne réponde pas de façon optimale à vos exigences.

Dans quelle mesure la traduction peut-elle s'éloigner du texte source ?

La question de savoir de quel degré de liberté le traducteur dispose dans sa traduction se pose toujours. En tant que client, voulez-vous pouvoir clairement identifier chaque phrase du texte source dans le texte cible ? Ou bien souhaitez-vous que le traducteur puisse choisir librement ses mots, tant qu'ils produisent le même effet sur votre public cible de langue étrangère ?

Donnez à votre traducteur les bonnes informations pour obtenir un texte cible qui répondra à vos attentes et aux objectifs visés.

Vous n'êtes pas sûr d'avoir donné à votre traducteur toutes les informations dont il a besoin ? Ne vous inquiétez pas : en cas d'incertitude, une bonne agence de traduction pose aussi des questions de sa propre initiative.