Les principaux critères déterminant la durée du processus de traduction

Cette situation arrive de temps en temps : vous êtes en plein dans un projet important et le timing est serré.

Vous avez besoin de la traduction de vos textes le plus rapidement possible afin que l'agence de conception puisse les mettre en page correctement dans les temps.

Dans ce cas de figure, il vaut mieux connaître au préalable les critères déterminant la durée du processus de traduction.

Combien de temps faut-il au traducteur pour réaliser sa traduction ?

Il est difficile de répondre de manière globale à cette question. Bien sûr, il existe une moyenne qu'il est possible de trouver rapidement en faisant quelques recherches : en général, un traducteur traduit 2 000 mots par jour de travail.

Sachant cela, vous vous dites certainement : parfait, mon texte ne fait que 500 mots, il devrait donc être terminé en deux heures !

Malheureusement, ce n'est pas aussi simple que cela. En effet, ce chiffre n'est qu'une valeur indicative correspondant plus ou moins à la réalité.

Les critères suivants jouent également un rôle important et peuvent influer sur cette moyenne.

La complexité du texte

Lorsqu'il s'agit d'un texte appartenant à un domaine spécifique, tel que la technique ou le droit, un traducteur aura besoin de plus de temps que pour un texte dont le contenu et le langage utilisé sont courants (par exemple, un texte interne à une entreprise informant de son emménagement dans de nouveaux locaux).

Néanmoins, même si vos textes à traduire sont complexes, vous pouvez aider le traducteur dans l'élaboration de sa traduction en lui fournissant des documents de référence supplémentaires : disposez-vous, par exemple, d'une liste de termes couramment employés en interne ou de photos présentant précisément votre produit ?

Plus vous mettrez de supports d'information à la disposition du traducteur, moins celui-ci passera de temps à effectuer des recherches, même pour des textes techniques, et ainsi, le processus de traduction en sera raccourci.

Le fait qu'il s'agisse d'un texte rédactionnel ou d'une énumération de petits groupes de mots est aussi un critère permettant de déterminer le temps qu'il faudra au traducteur pour effectuer sa traduction. Si ces énumérations se traduisent généralement rapidement, il en va en revanche tout autrement de termes isolés.

En effet, selon le contexte dans lequel ils sont employés, les mots ont, pour la plupart, différentes traductions possibles. Si le traducteur ne dispose que d'un mot pris hors de son contexte, il lui est impossible d'en faire la traduction appropriée. Le processus de traduction devient alors plutôt un jeu d'énigmes.

La qualité du texte source

Le texte que vous allez faire traduire joue un rôle déterminant car c'est sur lui que repose la traduction.

Veillez à ce que ce texte soit rédigé de manière compréhensible. Si vous aussi, et alors que vous êtes spécialiste dans votre domaine, vous devez relire plusieurs fois certaines phrases pour arriver à en saisir le sens, sachez qu'il n'en sera pas autrement pour le traducteur. Et cela fait perdre du temps.

C'est également le cas lorsque le texte comporte des abréviations qui ne sont pas courantes : le traducteur aura besoin de temps pour en trouver la signification. Peut-être que votre texte sera même émaillé de sigles employés uniquement en interne et donc indéchiffrables sans votre aide.

Si votre texte est plus ou moins un patchwork de textes existants collés ici et là, il y a fort à parier que certains passages ne formeront pas un ensemble cohérent. Il sera donc compliqué d'en faire la traduction.

De manière générale, on peut dire que plus le texte source est de qualité, plus la traduction sera effectuée facilement et avec rapidité.

Mais même si votre texte est impeccable et que votre traducteur peut traduire en moyenne 2 000 mots par jour, cela ne veut pas dire automatiquement que votre texte de 500 mots sera effectivement prêt dans les deux heures suivant la passation de commande. D'autres facteurs sont en effet susceptibles d'influer sur la durée du processus de traduction.

Et il y a une différence de taille entre ces deux questions :

« Combien de temps faut-il au traducteur pour faire la traduction ? » et « Quand ma traduction sera-t-elle terminée ? ».

Il faut savoir que, dans les entreprises de traduction, il n'y a pas que les traducteurs qui sont impliqués dans le processus de traduction : avant même que le texte ne soit traduit, un chargé de projet prépare votre texte pour le traducteur.

Lorsque le traducteur reçoit la commande de traduction, il ne commence pas forcément immédiatement à traduire votre texte car il a, le cas échéant, d'autres commandes à traiter.

Et une fois la traduction terminée, encore un peu de temps sera nécessaire, car, pour pouvoir garantir une qualité irréprochable, il faudra que le texte traduit soit relu et corrigé par un réviseur.

Mais n'ayez crainte :

il ne vous faudra pas pour autant attendre des mois avant d'obtenir la traduction d'un texte de 50 000 mots !

Pour les gros projets, même si un seul traducteur ne peut traduire qu'environ 2 000 mots par jour, il est possible de répartir le travail entre plusieurs traducteurs qui travailleront en même temps.

Les agences de traduction disposent d'une équipe linguistique spécifique dans chaque langue proposée. Grâce à des logiciels spéciaux, le traducteur peut voir à tout moment comment un collègue de son équipe a traduit tel ou tel mot.

Par conséquent, si un terme revient plusieurs fois dans votre texte, tous les traducteurs pourront le traduire de la même façon. De cette manière, une fois le texte terminé, le résultat sera homogène malgré le fait que plusieurs traducteurs auront travaillé dessus.

Pour résumer, il est donc quasiment impossible de vous donner un délai standard au préalable.

Selon la qualité du texte source et la charge de travail du traducteur, la durée du processus de traduction peut fortement varier.

Si néanmoins vous deviez avoir besoin de faire réaliser une traduction à l'avenir, vous savez désormais quels critères entrent en ligne de compte dans le calcul du délai de livraison de cette traduction.

Pour convenir d'une date de livraison fixe et obtenir un traitement optimal et personnalisé de votre projet, l'idéal est donc de vous adresser à votre prestataire de traduction qui saura au mieux vous renseigner lors de la passation de votre commande.